Imprimer PDF
popshow

POP Show du 22 mars 2013
POP Show du 21 décembre 2012

POP Show du 16 novembre 2012

POP Show du 28 août 2012

POP Show du 15 juin 2012
 

POP Show du 9 mai 2012

POP Show du 28 mars 2012

POP Show du 16 mars 2012

POP Show du 16 février 2012

POP Show du 2 février 201


 

POP Show du 22 mars 2013

POP SHOW

22 mars 2012

CCO / Culture et Liberté Bouches-du-Rhône : "Le théâtre, ce n'est pas pour les femmes...en tous cas, pas pour la mienne ! "



Elles ont bousculé les convenances et les contraintes liées à leur culture et par là-même les servitudes du quotidien. Cette quinzaine de femmes du quartier de La Savine à Marseille ont troqué leur rôle de mères de famille contre un rôle au théâtre, transposant à la scène des scènes de leur quotidien. Tout se passe dans l’une des 13 structures socio-éducatives que gère  le CCO-Culture et Liberté Bouches-du-Rhône. Mais qui sont ces femmes ?

Un centre social, parmi ses nombreuses autres fonctions, propose à ses adhérents des activités sous forme d’ateliers. Il y a un an, un atelier « Théâtre » à destination de mères de famille de la cité ouvrait ses portes, avec pour objectif de permettre l’expression individuelle et collective, et éventuellement d’en faire un spectacle. Une quinzaine de femmes vont s’y inscrire et surtout y rester, une constance de fréquentation dont peu d’ateliers peuvent se prévaloir. Le parti pris quant au scénario est de relater des scènes de la vie quotidienne, d’où le titre « La vie qui va ». Un vrai défi.

Avec l’aide de Mourad Asseum, le musicien et Kamel Boudejellal, le metteur en scène, tous les jeudis après-midi, elles vont répéter et jouer leur quotidien, après un travail sur l’écriture, laissant aussi place à une dose d’improvisation.

Kamel  de la Compagnie « Théâtre et sociétés » déclare : « ce sont elles qui ont tout apporté, les thèmes, des idées de musique, la danse, une forme de théâtre total. Nous, nous avons accompagné et apporté nos compétences. » Dans ces scènes, elles abordent les relations avec la famille, le mari, l’administration, le futur…

Militantes, elles se battront pour réaliser le spectacle, comme elles se battent tous les jours pour l’amélioration de la qualité de vie de leur quartier. Leur plus grand combat toutefois aura été de convaincre leurs maris de les laisser venir répéter, de lutter contre les : « le théâtre, c’est  pas pour les femmes…en tout cas, pas pour la mienne ! ». Malgré cela, elles délaisseront quelques heures par semaine le foyer familial, les enfants, le mari, le ménage, la vaisselle pour se livrer à leur nouvelle passion.

 Et, elles ont gagné leur pari (sans perdre leur mari) et dans la tradition de l’éducation populaire, elles sont devenues actrices au double sens du terme : sur scène et dans leur vie. Le théâtre comme une mise en abstraction du réel pour mieux le maîtriser. La première a eu lieu il y a peu au Centre culturel La Busserine (peu de maris étaient présents) et une autre représentation aura lieu le 15 Mars au théâtre de l’Astronef, avant d’autres programmées d’ici à la fin de l’année. On chuchote çà et là qu’une comédie musicale pourrait voir le jour l’année prochaine…

Bonnes planches et bon vent, Mesdames !

Ce spectacle est soutenu par : l’Espace Culturel de La Busserine, la CAF, le CUCS de Marseille et la Région PACA.

Renseignements : Centre Social La Savine : 04 95 06 40 65

http://www.ccocl13.fr/ 


Pour une Europe de la formation professionnelle, avec le Programme Leonardo Da Vinci et Culture et Liberté National



On connaît le programme européen ERASMUS destiné aux étudiants. Moins connu, le programme LEONARDO DA VINCI (créé par l’Union Européenne en 1995) s’adresse à des jeunes européens en formation professionnelle ou confirmés dans leur métier. Cette bourse de mobilité leur permet d’effectuer un séjour professionnel dans un pays européen, afin de s’imprégner de sa culture et de confronter les savoir-faire. Depuis 2005, Culture et Liberté est partenaire de ce programme et reçoit régulièrement des jeunes Allemands, envoyés par notre partenaire Arbeit und Leben. En ce début d’année 2013, ce sont cinq jeunes infirmières en formation qui ont vécu le quotidien hospitalier de l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris.

Elles sont en formation dans une école d’infirmières de Regensburg en Bavière,  et  l’idée de venir en France s’est naturellement installée dans leurs esprits, car des échanges de jeunes avec la France existent sous forme de rencontres organisées entre des écoles d’infirmières françaises et allemandes subventionnées par l’OFAJ. Culture et Liberté participe depuis 1973 à ces partenariats ou appariements des établissements de formation professionnelle.

Le stage dit « Leonardo Da Vinci » comporte deux grands volets : la sensibilisation linguistique et le stage professionnel en entreprise. Les Allemandes avaient des notions élémentaires de notre langue et la sensibilisation a consisté à les conforter, mais aussi à acquérir, au-delà du vocabulaire de base (ce que nous appelons vocabulaire de survie) des éléments de base dans le langage professionnel, qui faciliteront les contacts quotidiens avec les collègues français et les patients. De plus, la sensibilisation a porté sur la France, Paris et la formation du personnel soignant en France. Dès leur arrivée, les responsables du secteur international de Culture et Liberté ont assuré un suivi quasi-quotidien et une assistance sans faille des jeunes allemandes. De leur aveu, cette présence est un atout sécurisant pour elles.

Si la sensibilisation linguistique ne pose pas de problème d’organisation, il en va autrement pour la recherche de lieux de stage. Chacun aura fait l’expérience que les entreprises, pour des raisons qui leur sont propres, hésitent parfois à prendre un stagiaire, car il faut mettre un tuteur à sa disposition et il faut trouver des tâches formatrices à lui proposer. Alors, si ce stagiaire est étranger, avec les éventuelles difficultés de communication, alors…Alors, c’est la spécificité de Culture et Liberté qui intervient, avec son secteur formation et les relations qu’elle a avec les syndicats Sud-Solidaires. Nous avons sollicité le syndicat Sud-Santé bien implanté dans le réseau AP-HP et il nous a trouvé cinq places de stage dans le même établissement hospitalier. L’accueil fut chaleureux, le tutorat efficace, les relations avec les collègues français et les cadres, bonnes.

Ce qui est à souligner, car c’est loin d’être toujours le cas, c’est que les jeunes allemandes ont pu rapidement prendre des initiatives au niveau des soins après une semaine d’observation. Elles ont été affectées en fonction de leur spécialisation dans des services distincts (pneumologie, immunologie, gastro-entérologie et chirurgie plasticienne), elles ont pu soigner des patients et améliorer leurs connaissances dans le domaine des gestes professionnels.

En ce qui concerne le quotidien (hébergement, transports…) une bourse est attribuée en fonction de la durée du stage (4 semaines, 8 semaines ou 6 mois). Elle ne couvre pas les frais, mais là intervient le réseau de Culture et Liberté avec l’ALJT (Association de Logement pour les Jeunes Travailleurs) qui gère les foyers de jeunes travailleurs en France. Les Allemandes ont été hébergées en studette dans un des foyers en région parisienne et elles ont pu rencontrer à cette occasion d’autres jeunes professionnels français. 

Elles gardent un excellent souvenir de ce stage et  conseillent à tous les jeunes de faire une expérience similaire, pour parfaire leurs compétences. Elles-mêmes sont prêtes à faire une « piqûre de rappel ».

En savoir plus : Culture et Liberté National – 01 47 70 37 50 – Robert KAMPE.

 


    Evaluer autrement : le mouvement Culture et Liberté créé sa propre démarche d'évaluation et se l'applique à l'échelle nationale



L’évaluation, à Culture et Liberté, on en parle depuis des lustres !  Cela est même inscrit dans notre projet politique : « Evaluer nos actions au regard de nos orientations », comme un temps à part entière de la démarche d’Education Populaire. Jusque là, une intention très belle, mais sans beaucoup de contenu…  Aujourd’hui, des associations du Mouvement Culture et Liberté s’engagent, « pour de vrai », dans un processus d’évaluation, « d’auto-évaluation partagée » plus exactement …

Les enjeux de l’évaluation dans le mouvement Culture et Liberté sont multiples : c’est un moyen de percevoir plus clairement ce que valent nos pratiques afin de les valoriser et/ou de les améliorer ; c’est aussi un moyen de vérifier la cohérence existant entre nos actions et les orientations du Congrès d’Armentières (2010) ; en maitrisant l’évaluation, nous nous mettons aussi sur un pied d’égalité avec nos partenaires institutionnels pour fixer le cadre d’une évaluation partagée.

Evaluer pour qui ?
A Culture et Liberté, nous avons choisi d’évaluer pour nous-mêmes ! C’est le Mouvement lui-même, composé de ses Associations Adhérentes, qui est le bénéficiaire de son évaluation.
Evaluer quoi ?
Les actions ! Les résultats (attendus et inattendus / les effets / les impacts des actions au regard de nos orientations). Par exemple, dans le Nord, on va évaluer les actions autour de la santé ; en Moselle, les actions post-BAFA et cirque pour adolescents ; à CL national, la formation Comprendre la société pour agir et la formation d’animateurs interculturels…
Notez bien : on n’évalue en aucun cas les personnes, mais les ACTIONS !
Qui évalue ?
Ce sont les différents acteurs du mouvement qui évaluent leurs propres actions : les participants aux actions, les administrateurs, les salariés, les bénévoles. Dans la mesure du possible, les 4 catégories évaluent, ensemble, la même action. C’est le principe de l’auto-évaluation partagée ! Ceci conduit notamment à un élargissement des perceptions et des conceptions de l’action.

Régulièrement, nous vous tiendrons informer de notre démarche, dans le Pop Show…

Pour ceux qui s’intéressent à l’évaluation, Culture et Liberté organise une formation de 2 jours « Evaluer autrement » les 19 et 20 décembre 2013. Mais si un groupe de personnes le souhaite, nous pouvons organiser une formation à la demande.

http://www.culture-et-liberte.asso.fr/index.php/culture-et-liberte-cest-quoi-/domaines-daction/nos-formations

CONTACT : Culture et Liberté - Hervé Le Baron
5, rue Saint Vincent de Paul 75010 Paris
Tél. : 01 47 70 37 50 – Mail :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  




Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

 

POP Show du 21 décembre 2012 

POP SHOW

21 décembre 2012

Culture et Liberté Finistère et sa recyclerie Le Boulon sortent leur griffe



Fin novembre, l’association Culture et Liberté a organisé un défilé de mode pour le moins original,  avec de « vrais gens », habillés par la Recyclerie Le Boulon, sa ligne vintage et ses créations Récup’ « made in Brest ». Plus de 150 personnes se sont déplacées pour voir ce défilé de mode éco-responsable. Nos vêtements ont une seconde vie, la recyclerie le Boulon le prouve !

La recyclerie Le Boulon est née de l’idée, en 2007, d’une dizaine de personnes (suivies par Culture et Liberté Finistère) de créer leur emploi, en mettant en commun leurs compétences au service du territoire, sur un projet écologique. Pour cela, ils récupèrent les déchets et autres encombrants (ressource gratuite et inexploitée), et les remettent en état pour les revendre et leur donner une nouvelle utilité. Culture et Liberté Finistère fournit au projet un appui administratif et logistique. Un local est mis à disposition par la municipalité de Brest pour héberger l’activité, le stockage, l’atelier de transformation et le lieu de convivialité. De plus, l’activité se prête à des initiatives de détournement et de création artistique.

Très vite, l’activité se développe, en 2011 : location  d’un local supplémentaire pour répondre aux besoins accrus de stockage et de tri. Une nouvelle filière de recyclage informatique a vu le jour, pour équiper les familles défavorisées. Une belle initiative solidaire et environnementale…qui précisons-le, génère quelques 8 postes salariés.

Ce sont tous ces salariés, mais aussi les bénévoles du Boulon, qui ont défilé et porté la collection 2012 du Boulon… 100% portable, contrairement aux podiums de renom.

 En savoir plus sur la recyclerie : www.leboulon.net

le  boulon


QCulture et Liberté Moselle accueille des réfugiés des Balkans :
"Nous avons fui pour sauver nos vies"



Si ce n’était leur situation tragique, on se réjouirait d’entendre toutes ces langues inhabituelles au centre d’hébergement « Le Relais des Etangs », géré par Culture et Liberté Moselle. Celles et  ceux qui les parlent (hommes, femmes et enfants) ont fui les exactions et persécutions des pays de l’ex Yougoslavie. Serbes, Kosovars, Albanais, Monténégrins ont tout laissé là-bas et 49 d’entre eux sont hébergés au Relais des étangs à Languimberg (57) à la demande des autorités préfectorales de Moselle. Ils ont tout laissé, ne se connaissent pas entre eux, pratiquent la communication non verbale avec leurs compagnons d’infortune et avec les militants de Culture et Liberté. Ces réfugiés subissent le sort de tous ces damnés de la terre : ils ne savent pas de quoi demain sera fait, mais la solidarité est en marche…

Grâce à l’engagement des militants, bénévoles et salariés de Culture et Liberté Moselle, ces 49 demandeurs d’asile ont pu être accueillis le 31 octobre dernier. Agés de 3 mois à 41 ans, ils profiteront  de la quiétude du Relais des Etangs jusqu’au 21 décembre. Ensuite ils seront rapatriés à Metz pour pouvoir suivre au plus près l’avancée de leurs dossiers déposés à l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides).

Leur histoire ? En mai/juin dernier, une vague d’immigrés clandestins venus des Balkans arrive à Metz. Une centaine d’entre eux sont abandonnés par leurs passeurs dans les bois de Bellecroix. Livrés à eux-mêmes, ils installent un campement de fortune. Des dossiers de demande d’asile sont déposés pour chacun. Entre septembre et octobre, avant l’arrivée de l’hiver, ils sont relogés dans les Cada (Centre d’accueil des demandeurs d’asile) ou des centres d’hébergements en Lorraine. Les solutions d’hébergements proposées ne sont que temporaires. Elles permettent aux réfugiés de vivre dans des conditions décentes jusqu’à l’aboutissement de leur dossier de demande d’asile. Ceux qui obtiendront un titre de séjour pourront légalement s’installer en France. Pour la grande majorité, ce sera une reconduite à la frontière et… à la réalité de leur pays. Ramiz, serbe, raconte : « Mon voisin musulman m’a plusieurs fois menacé de mort parce que je n’étais pas assez pratiquant selon lui. En Serbie, lorsque quelqu’un vous menace, il faut le prendre très au sérieux. Beaucoup de gens se font tuer pour rien ! Et impossible de prévenir la Police qui est corrompue et ne protège que les puissants. De toute façon, mon voisin était policier. Nous avons fui pour sauver nos vies. ». Ils racontent tous la même histoire : les Balkans ne sont certes plus en guerre, mais un climat de violence subsiste, à l’instar de menaces de mort répétées et de crimes impunis.

Aux coté de Culture et Liberté Moselle, plusieurs autres associations se relaient pour accueillir au mieux les réfugiés. Ainsi, suivi avec l’OFPRA, traductions pour le quotidien, organisation du quotidien et des soins se font aussi grâce à Emmaus, Croix Rouge l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales), le Réseau Education sans Frontières…


RDE


    A Culture et Liberté Nord, le journal de quartier "Edition spéciale" ne connait pas la crise de la presse



Créer un journal de quartier, traiter les problèmes de la cité, des sujets d’actualité ou de société, avec et au bénéfice des habitants, une vieille idée resurgie en Janvier 2009 et animée par Culture et Liberté Nord. « Edition spéciale », lettre de 4 pages, s’inscrit « dans une démarche de réflexion collective, raisonnée et citoyenne, articulée autour d’une meilleure compréhension d’un sujet ».C’est cette approche qui a motivé le soutien financier du « Contrat Urbain de Cohésion Sociale » de Lille. Le comité de rédaction est constitué de personnes en formation à  Culture et Liberté ou qui fréquentent des ateliers dans les centres sociaux du quartier de Fives. Ils échangent, se documentent, enquêtent et écrivent les articles. Il est tiré à 2000 exemplaires, déposés dans certains lieux publics (centres sociaux, mairie de quartier, bibliothèques… ou distribués par des bénévoles et acteurs).

L’idée est née, il y a quelques années (2009) dans le cadre des « Ateliers de pratiques langagières » et des ateliers citoyens, ouverts aux habitants du quartier de Fives-Lille. L’objectif était de proposer à des habitants, des bénévoles, des étudiants en journalisme, des militants associatifs de rédiger un journal consacré aux problèmes du quartier ou à un sujet de société. Le projet a été étendu à des participants des ateliers de lutte contre l’illettrisme, de cours de Français Langue Etrangère. Ce qui est intéressant dans la démarche est sans nul doute, l’origine des acteurs de cette œuvre collective et permet la confrontation des visions d’un même sujet et la nécessaire cohésion pour la rédaction des articles.  Le journal repose sur le bénévolat, l’engagement et c’est ce qui explique que le journal n’a pas une parution régulière (tout de même environ un par semestre).

Les sujets abordés sont divers : « Alerte ! sur le thème de la propreté dans les quartiers » (Juin 2009), « Le Tri ! » (mai 2010), « l’insécurité » (octobre 2010), « la retraite » (mars 2011), « la malbouffe » (octobre 2011).. Le groupe local de Lewarde (près de Douai) a repris l’idée et fait paraître trois numéros ayant pour thèmes : « La maison citoyenne » (mai 2011), «  Internet » (juin 2011), « les jeunes et le monde du travail » (juin 2012).  Le projet est coordonné par l’équipe pédagogique de Culture et Liberté Nord et le suivi de Haleh Charif actuellement. Soulignons que l’infographiste Maryam Farnoodnia fut au départ une participante à l’un des ateliers citoyens. Le thème traité pour le prochain numéro  est « l’école et l’enseignement » où l’on découvrira les approches suivantes : l’histoire de l’école en France, quelques expressions en vogue chez les jeunes, la parole de quelques enseignants, élèves et parents, les réformes à venir, de même que le brûlant thème des violences en milieu scolaire. A paraître en début 2013

Encore longue vie à ce journal !

 


édition spéciale




Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté

POP Show du 16 novembre 2012 

POP SHOW

16 novembre 2012

A la manière d'un carnet de voyage, Culture et Liberté Garonne vous propose son programme de formations pour 2013



Culture et Liberté Garonne est un collectif d’animateurs et de porteurs de projets d’horizons variés : formateurs, accompagnateurs, écrivains, ergonomes, profs, techniciens associatifs, militants. A Toulouse, l’association vous propose deux parcours de formation :
- Le parcours «Entreprendre et Coopérer» pour découvrir et expérimenter la création d’activités coopératives & solidaires.

- Le parcours «Écriture et Développement» pour découvrir ou approfondir l’écriture créative, comme source de développement personnel.

Au total, une douzaine de formations sur ces deux thèmes est organisée fin 2012 et en 2013.

- 28, 29 et 30 novembre : le cercle sociocratique
- Mars : Approfondissement à l’animation d’ateliers d’écriture

- Avril : entrepreunariat coopératif : initiation à la coopération et à l’économie sociale
- Mai : Moi, Mon histoire, Mes acquis
-Juin : Le jeu de l’Ile : Expérimenter les rapports sociaux dans l’échange économique

- Juin : Nous, Notre histoire, Notre projet

Les formations sont ouvertes à toutes et à tous :
• Salarié(e)s d’entreprises et de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS)
• Porteur(se)s de projets

• Demandeur(se)s d’emploi, bénévoles et administrateur(trices)s

• Adhérent(e)s syndicaux,

• Agents et élu(e)s de collectivités
C'est-à-dire TOUS LES CITOYENS, pour que la coopération devienne la règle et la concurrence l’exception !

Retrouvez tout le programme en détail ici

prog31


Quatre associations du Mouvement en route pour...Berlin !



 

Qu’est-ce qui motive cette délégation à se rendre à Berlin les 4 et 5 Décembre 2012 ? Huit personnes, quatre associations du mouvement (Moselle, Garonne, Bouches-du-Rhône et le National), diantre ! Alors, l’Ours du Festival International du Film ? Déjà passé. Le Carnaval des cultures ? C’est en Mai prochain. A moins, à moins qu’il ne s’agisse d’autre chose de plus familier à Culture et Liberté…comme les échanges franco-allemands !  

Depuis de longues années, Arbeit und Leben, partenaire principal de Culture et Liberté dans le cadre des échanges franco-allemands, organise chaque fin d’année, à Berlin désormais, une rencontre avec ses partenaires français, afin de faire le point sur les échanges écoulés, mais aussi, après en avoir débattu, de travailler sur de nouvelles perspectives. 

L’intitulé de cette rencontre de travail « Eléments fondamentaux du travail international de jeunesse » se déclinera notamment autour de quatre ateliers qui seront autant d’éléments pour une « élaboration, propositions et recommandations  pour la coopération et la formation dans le domaine des échanges franco-allemands ». Ils aborderont les thèmes suivants : Apprentissage  linguistique lors des échanges (méthodes  pédagogiques) ; Nouveaux projets et nouveaux partenariats ; Formation au travail international (animation des groupes culturels) ; Travail de relations publiques  (promotion des échanges de jeunes).

Enfin, ces rencontres annuelles, au-delà de la possibilité de rencontre et d’échanges des acteurs a bien entendu pour vocation de discuter des orientations politiques et budgétaires de l’Office franco-allemand qui subventionne ces échanges de jeunes professionnels et enfants. Rien de tel que de resituer ses activités sur un plan beaucoup plus vaste, qui permet de relativiser et de mieux cibler son action.

Pour en savoir plus sur les échanges franco-allemands de Culture et Liberté

Les 8 participants du Mouvement à se rendre à Berlin : Doreen, Robert et Pierre (CL National) ; Elvire, Florian et Araxie (CCO/CL Bouches du Rhône), Régis (CL Moselle) et Jérôme (CL Garonne)

Contact : Robert Kampe (CL National) au 01 47 70 37 50

berlin


    L'université Coopérative de Paris (UCP) : un nouveau lieu de formation,
       de ressource, de recherche et de réflexion



Vos actions, votre quotidien s’inscrivent dans une démarche d’Education Populaire. Mais la gestion du quotidien, l’incertitude de l’avenir ne vous laissent guère de temps pour réfléchir suffisamment et en toute sérénité au sens de ces actions, pour les confronter avec d’autres, au-delà des collègues de travail. L’Education Populaire se conçoit essentiellement au travers de la confrontation des idées, de l’échange sur les pratiques. En lien avec le Collège Coopératif de Paris, l’Université Coopérative de Paris a ouvert ses portes ! Animée notamment par Nicolas Fasseur (militant à Culture et Liberté), elle propose un lieu et des temps pour approfondir vos réflexions et échanger sur les pratiques, en organisant des ateliers thématiques.   
A Paris, les samedis de 14h à 18h
.
Programme et infos ici.

logoUCP




Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

 

POP Show du 28 août 2012 

POP SHOW

28 août 2012

CL Finistère lance une souscription volontaire : aidons-les !



 

Association d'Éducation Populaire, Culture et Liberté Finistère est membre du Mouvement National Culture et Liberté. Présente sur Brest depuis 1976, aujourd'hui, ses principales activités sont l'insertion socio-professionnelle, le développement et l'accompagnement de la vie associative, la recyclerie « Le Boulon », et la formation permanente. 

Ces dernières années ont largement mis à mal bon nombre d'actions éducatives ou sociales jugées non rentables. Aujourd'hui Culture et Liberté Finistère fait aussi les frais de cette politique et se trouve dans une position comptable intenable qui menace de les contraindre à stopper leur activité. Culture et Liberté a puisé sur ses fonds propres pour faire face aux manquements, retraits, retards de financements publics. Le savoir-faire, les compétences, l'expérience de son équipe ne peuvent rien face à cela. Culture et Liberté Finistère va tout faire pour alerter les pouvoirs publics sur la situation très menacée de l’association.

Ces éléments les amènent à envisager des solutions de financement inhabituelles afin de maintenir les effectifs nécessaires à la réalisation des activités et projets en cours. Afin de faire face à ses dettes et de reconstituer un fonds de roulement nécessaire au bon fonctionnement de l'association, Culture et Liberté Finistère doit  trouver 100 000 euros (soit 10% de notre chiffre d'affaires). Nous lançons donc une souscription volontaire auprès des particuliers, entreprises, associations.

Télécharger l’appel à souscription

 

Une formation pour animateurs de rencontres internationales de jeunes



 

 

Culture et Liberté National propose une formation pour jeunes adultes -étudiants, jeunes en formation professionnelle, personnes engagées dans des associations ou dans le travail avec des jeunes – susceptibles de développer des projets d’échanges internationaux ou désireux de s’ouvrir avec d’autres. La formation, soutenue par l'OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse), traite de sujets tels que l’apprentissage interculturel et la diversité culturelle, le rôle et les responsabilités de l’animateur, le travail en équipe interculturelle, les jeux et méthodes spécifiques aux échanges de jeunes.

Cette formation d’animateurs de rencontres internationales/interculturelles de jeunes est organisée par Culture et Liberté et Arbeit und Leben, association d’Education populaire allemande ; en partenariat avec « Inter Echanges ». A l’issue des différentes phases de formation, les participants recevront une certification de la part de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et seront notamment habilités à animer des échanges franco-allemands dans le mouvement Culture et Liberté.

Cette  formation est un cycle de trois phases : le stage de formation de base, le stage pratique et la phase d’approfondissement. La formation de base a eu lieu à Düsseldorf fin 2011. Ensuite, les participants ont effectué chacun un stage pratique. La phase d’approfondissement s’est déroulée à Bouvines, près de Lille, du 9 juin au 17 juin 2012. Les 10 participants ont beaucoup apprécié les différentes méthodes de travail utilisées : travail en petits groupes, ateliers, débats, interventions, visites, exercices, jeux ou simulations.

Pour en savoir plus ou vous inscrire au prochain cycle de formation prévu en 2013/2014, contactez Robert Kampe à Culture et Liberté National : 01 47 70 37 50 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

bouvines


    Avant l'arrivée du Louvre à Lens, CL Pas-de-Calais nous présente
       ses chefs d'oeuvre !



 

 

Le Louvre-Lens ouvrira ses portes le 4 décembre prochain. En attendant, des Héninois* de Culture et Liberté ont voulu évoquer, à leur manière leur rapport à l’art et à la culture. « Au départ, pour eux, l’art était un peu une question taboue et Lens était associée au stade Bollaert et au foot, pas du tout à l’art » confie Wanda Mankut, une des animatrices de Culture et Liberté Pas-de-Calais. Et pourtant, ils ont conçu deux Bandes Dessinées, dans  lesquelles on retrouve de véritables chefs d’œuvres qu’ils ont créés eux-mêmes….La magie a opéré !

Pour la première BD Louvre de Paris, les participants, âgés de 16 à 42 ans, ont choisi chacun une œuvre présente au musée parisien et l’ont reproduite à leur façon. Dans la seconde BD, les participants racontent en photos, graphismes et poèmes leur visite à la maison du projet du Louvre-Lens. Ils ont intitulé cette BD « le groupe Foldingue » !

La peinture, la sculpture, les musées, ce n’était pourtant pas leur truc ! Ils disaient que ce n’était pas fait pour eux. Mais il y a eu l’énergie du groupe. L’envie de se lancer dans une aventure commune. Désormais, ils en auront des choses à dire sur le Louvre Lens !

* Héninois = habitants de Hénin-Beaumont

 louvrelens




Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 

POP Show du 15 juin 2012 

POP SHOW

15 juin 2012

L'association Les Bruyères du désert (Loire) inaugure la maison d'accueil pour enfants : c'est parti pour La Passerelle !


Dès la rentrée scolaire prochaine, treize enfants âgés de 6 à 12 ans et bénéficiant d'une mesure de placement administrative ou judiciaire, seront accueillis à la maison d’enfants à caractère social (MECS) "La Passerelle" à Saint-Symphorien-de-Lay (Loire). Sa mission éducative est confiée aux "Les Bruyères du Désert", association adhérente au Mouvement Culture et Liberté. Dix années semées d'embûches, de négociations, de travaux…pour aboutir à ce beau projet autour du lien familial, de l’école, de l’environnement et de l’ouverture aux autres.

A l’origine…Au milieu des années 1980, un couple d’agriculteurs proche de la retraite, Claude et Marie Jeannet,  fait don de la propriété familiale à son plus jeune fils… qui décède accidentellement. Envers et contre le chagrin, la ferme doit malgré tout devenir « un lieu de vie, un lieu d’espoir ».
Par la suite, le couple rencontre l’association APERI (Association pour les personnes en voie de réinsertion), qui projette la création d’un lieu de vie pour des enfants en difficulté, notamment ceux dont les parents sont incarcérés. Les deux parties s’accordent pour définir la philosophie du projet à construire.

Culture et Liberté Moselle
, déjà partenaire d’APERI, est sollicitée pour accompagner le développement et la réalisation du projet. En décembre 2003, l’association « Les Bruyères du désert » est créée, rassemblant des bénévoles d’APERI, de Culture et Liberté Moselle et des Amis d’Emmaüs de Roanne.

Après des années de négociations et de travaux d’aménagement, « La passerelle » a été inaugurée le 25 mai dernier. Cette ancienne ferme entièrement rénovée, rehaussée par un bâtiment de 746 m² pourra accueillir pour une durée variable, jusqu’à 13 garçons ou filles, âgés de 6 à 12 ans et pris en charge en internat. Ce sont des enfants en difficulté familiale et bénéficiant d’une mesure de placement, administrative ou judiciaire. Un studio de 38 m² a également été construit afin d'accueillir les parents.  Cette « Ferme d’accueil » proposera un travail éducatif autour de quatre axes de développement : la famille et le lien familial, l’école, l’environnement et l’ouverture aux autres.
"La Passerelle" est présidée par Paul Jeannet. Sous la direction de Gilles Vanel, l’établissement sera tenu par une équipe de onze personnes composée de personnel éducatif, administratif et des veilleurs de nuit.

Partenaire : Conseil Général de La Loire

Inauguration de la maison d’enfants La Passerelle

"Spectacles en famille" : le festival de création artistique de toute les associations de Culture et Liberté Moselle


Samedi 16 juin, toutes les associations de Culture et Liberté Moselle se réunissent à ArtoPie (Meisenthal-Moselle) pour le festival qu’elles organisent tous les 2 ans autour de la création artistique. « Spectacles en Famille » parce qu’il s’agit de réunir la grande famille artistique mosellane : théâtre, cirque, arts plastiques…mais aussi parce que les spectateurs peuvent y venir en famille ! Chacun y trouvera son compte : du Minus Théâtre pour les enfants, au spectacle des ados des écoles de cirque, en passant par les Nains Portent Quoi ?!, troupe adulte de cirque…Un beau moment en perspective pour cette fédération éclatée géographiquement mais qui prend le temps de se retrouver pour « faire ensemble »…

Retrouvez le programme en détail sur http://cultureetliberte-moselle.com/wp/2012/spectacles-en-famille%C2%A0-theatre-cirque-exposition-et-%E2%80%A6-saucisses/

Spectacles en famille CLMoselle

    Ouverture d'une maison citoyenne, à Lewarde, Culture et Liberté Nord



Proposer un lieu et des temps de parole et d’activités, une initiative de Culture et Liberté Nord qui semble attirer l’intérêt des citoyens de Lewarde, si l’on en juge par l’affluence ce samedi 2 Juin 2012 lors de l’inauguration de la « Maison citoyenne » par les représentants municipaux et associatifs…

Au-delà, des ateliers (vie quotidienne : logement, droits sociaux.., cuisine : échange de recettes, santé et diététique : manger sainement…) qui permettront « de rompre l’isolement » et qui seront un « contrepied à la montée de l’individualisme qui mène insidieusement à l’exclusion des plus faibles » (La voix du Nord 12 Juin 2012), ce qui paraît le plus remarquable  en terme de démarche d’Education Populaire est l’ atelier « Edition spéciale » consacré à la conception d’un journal sur le thème « Une maison citoyenne pour quoi faire ? ».
Un groupe sera chargé d’en concevoir la maquette, la mise en forme et en penser les modalités de diffusion. Ce support doit accompagner les acteurs de ce lieu dans leur recherche de ce qu’il deviendra pour le bien de tous. Un bel exemple de l’implication et de la responsabilisation des acteurs dans le devenir de cette initiative qu’ils s’approprieront avec le temps et qui prendra la forme que souhaitent les usagers. Un « learning by doing » bien compris, alliant échanges de savoirs, réflexion partagée et construction d’un projet collectif. 
D’autres projets sont à l’étude, tels le « groupe de parole et de réflexion citoyenne » qui traitera de sujets d’actualité (élections, retraites, économie…) ou encore un atelier d’écriture. En l’espèce, aucun modèle, cette « maison citoyenne » trouvera son expression avec le temps et les expériences partagées : « Caminando, no hay camino, el camino se hace al andar » ( Antonio Machado)   – toi qui chemines, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant- comme l’Education Populaire…

En savoir plus : Culture et Liberté Lewarde / Sylvie Buf au 03 27 87 74 75 et Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Photo : La Voix du Nord. De gauche à droite : Sylvie Buf, Thérèse Adelmant et Brigitte Léonard

Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
popshow
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

popshow

POP Show du 9 mai 2012

POP SHOW

9 mai 2012

Culture et Liberté Garonne et Nord, ensemble, au colloque "Ecritures en migration(s), histoires d'écrits et d'exils" à Paris, avec l'Université Paris 8


Quelles peuvent être les spécificités des écritures en contexte migratoire et quelles en sont les résonances pour la personne ? Telle est la question centrale de ce colloque international qui se déroulera à l’Université Paris 8 les 11 et 12 mai. En effet, la migration oblige/ incite au questionnement existentiel, tout comme elle génère des situations et des contextes nouveaux pour l'individu. Que faire, qui être dans un autre lieu ? Cette manière d'être au monde, par un déplacement géographique, désiré ou subi, somme l'individu d'opérer à une remise en forme de certaines de ses pratiques, de son identité, voire des clés de lecture auquel il doit recourir. La migration «  n'est pas un état mais un processus, (...) Tout immigré est aussi un émigré dont on ne saurait ignorer l'histoire passée et présente. » Quiminal (2004), c’est pourquoi ce colloque s’attachera à prendre en compte la dimension biographique de cette expérience.

Un programme riche, avec notamment la présence de Culture et Liberté Garonne, représenté par Christian Lefeuvre. L’association a expérimenté depuis quelques années des ateliers d’écriture franco-portugais, porteurs de rencontres interculturelles. Des prolongements dans l’envie d’écrire et des réalisations autour d’histoires de vie s’en sont suivis.  Cette intervention permettra  aux participants, dans un premier temps, de s’immerger dans ce type d’ateliers d’écriture. Dans un deuxième temps, à partir de l’expérience de Culture et liberté Garonne, les participants échangeront sur leurs pratiques et ce qu’elles produisent.
Culture et Liberté Nord
participera également activement à ce colloque, en nous racontant l’histoire de Radia Echakkar, une marocaine qui, il y a 7 ans, suivait des cours d’alphabétisation à CL et qui aujourd’hui vient…d’écrire un livre, son récit de vie !
Extrait de la préface, par Haleh Charif, animatrice à CL Nord :  
« Que de chemin parcouru depuis cette époque, de la manipulation de mots simples vers le maniement et la maîtrise des règles de grammaire et de conjugaison. Quand il y a un an, Radia s'inscrit à l'atelier "moi, mon histoire, mes acquis" et dans la démarche de réaliser son port-folio, soupçonnait-elle l'élan qui l'emporterait quand elle aurait commencé à accoucher le récit de quelques séquences de sa vie et d'expériences vécues, sur le papier? Cependant, elle se prit si bien à ce jeu qu'elle ne put désormais s'en passer. Elle me fit alors une confidence:"j'ai une idée folle, je voudrais écrire un livre de mon histoire"… »

En savoir plus sur ce colloque :
http://sites.google.com/site/ecrituresenmigrations/


Alpes-Maritimes : un bout de terre, des parcelles, des outils, des graines ...que l'on partage !


Génération Solidarités est une association adhérente à Culture et Liberté, située à Nice. A quelques kilomètres de là, elle participe à l’animation de jardins partagés, dans la ville de Carros (11 000 habitants). Depuis  deux ans, la municipalité a mis à disposition de ses habitants une vingtaine de parcelles de 50/60 m2 chacune que les habitants de Carros se partagent.  Chacun est libre de gérer sa parcelle comme il le souhaite et quand il le souhaite, à condition de respecter quelques règles de base, comme l’interdiction d’utiliser de l’engrais chimique ou des pesticides.

Une belle envie de travailler la terre, et aussi de rencontrer d’autres personnes, en échangeant produits (fruits, légumes, fleurs) certes, mais aussi conseils et expériences !  Ils viennent en famille, seuls, avec l’école ; ils sont  jeunes, moins jeunes, d’origines très diverses. « Mon rôle est de coordonner les temps collectifs et conforter les liens entre les personnes, poursuit Luc Canavésio, l’animateur de l’association porteuse du projet, « l’association des jardins partagés de Carros ». Pendant deux mois, nous avons travaillé autour des oliviers. Des séances d’information et de formation ont précédé la taille des arbres, puis nous avons récolté les olives tous ensemble». Au final, 24 litres d’huile ont été produits et partagés, dont une partie qui a servi à une brissauda* traditionnelle dégustée au jardin !
En 2012, d’autres projets sont en cours ou à venir : l’achat de graines et de plants en commun auprès d’une coopérative bio, la récupération de l’eau de pluie, l’animation des parcelles pour un public scolaire et périscolaire, la réalisation d’un compost bio, la poursuite de l’entretien et le fleurissement des parties communes…

Au total, ce sont plus de 200 personnes (enfants et adultes) qui co-gèrent ces jardins à Carros. Ils se rapprochent ainsi de la nature, peuvent désormais consommer des fruits et légumes sains et à moindre coût…Plus largement, ces jardins partagés leur permettent de sortir de l’isolement, de rencontrer leurs voisins, d’échanger avec eux sur le jardinage … mais « aussi sur la vie en général ! » Certes, ils n’ont pas tous la main verte, mais ils ont tous envie de partager !

* tranche de pain enduite d'huile nouvelle et grillée

En savoir plus : Luc Canavésio  au 06 32 58 39 84 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  


    Culture et Liberté Nord publie un ouvrage :
    " Expressions des luttes d'hier et d'aujourd'hui...et pour demain ?"



De tous temps, des luttes collectives ont permis les avancées sociales et les acquis dont nous jouissons aujourd’hui encore.  Cet ouvrage, réalisé sous la coordination de Culture et Liberté Nord, est né de la conviction qu’il faut re-questionner la manière dont les luttes et les engagements se sont forgés à travers le temps, car « celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la revivre » (K. Marx).
L’origine de cet ouvrage s’inscrit aussi dans les questionnements qui taraudent le mouvement Culture et Liberté : l’Education Populaire contribue-t-elle à ce que les citoyens aient envie d’agir et de transformer ensemble notre société ? Comment permettre aux citoyens d’être auteurs et acteurs de leur vie ?

Cet ouvrage est construit à partir d’extraits tirés de témoignages de 7 hommes et 8 femmes, dont les engagements sont politiques, associatifs, syndicaux ou ruraux : Gaby Dewalle, Majdouline Sbaï, Alain Manac’h, Denise Cacheux, Ourida Farhi, Akim Oural, Marie-André Coquelle, Virginie T’Choffo, Florence Jouglet, Jean-Luc Caumes, Yves Contassot, Paule Gécils, Karima Callens, Thomas Lefevre,  Jessy Cormont. Ces gens « ordinaires » nous racontent leur engagement : ses déclencheurs, ses influences, sa traduction en mots, en actions individuelles et collectives, ses expressions de luttes...Préface : Majo Hansotte.
Le travail a été mené en plusieurs temps, groupe de travail pour une réflexion d’approche, collectes de paroles, synthèses en retour, recherches en archives…

Cet ouvrage est disponible à Culture et Liberté Nord et à Culture et Liberté National, au prix de 20 euros. 
Soutien financier : ACSE (Direction territoriale Nord/Pas de Calais) dans le cadre de son programme « Les pratiques langagières »


 Hommage à Raymon Aubrac : Révolte, Réseaux, Résistance


« Celles et ceux qui entraient dans la Résistance étaient mus par l’espoir. Toutes et tous » affirmait récemment Raymond Aubrac, décédé à l’âge de 97 ans. Avec sa femme Lucie, qui l’aura sauvé de la mort grâce à une action héroïque, ils auront symbolisé la lutte de celles et ceux qui combattirent l’arbitraire et sa traduction: la barbarie.
Comme si ce combat n’était pas fini, ils continueront inlassablement depuis, à se faire les humbles et discrets militants de la liberté, intervenant notamment dans les écoles et les lycées, pour témoigner du combat, de la nécessité de la lutte, de la résistance à l’oppression, quelles que soient ses formes.
Flaubert, dans sa « Correspondance » écrivait : « Pour établir quelque chose de durable, il faut une base fixe. L’avenir nous tourmente, le passé nous retient, c’est pour ça que le présent nous échappe.»
Les Aubrac qui, à leur façon tutoyaient l’avenir, refusaient que le passé ne s’oublie avec le temps et, tels des soutiers de l’espoir, témoignaient de toute leur force que les luttes du présent constituent l’Histoire de demain, pourvu que la mémoire ne s’efface pas. 



Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
 
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

 

popshow
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

POP Show du 28 mars 2012 popshow

POP SHOW
28 mars 2012

Le CCO / Culture et Liberté Bouches-du-Rhône interpelle
les candidats à l'élection présidentielle, le 2 avril prochain à Marseille


Le Fonds de Solidarité et de Promotion de la Vie Associative (FSPVA) , dont CCO / Culture et Liberté Bouches-du-Rhône est membre actif, organise le 2 avril prochain une rencontre autour des enjeux des élections présidentielles. Les acteurs et militants des secteurs de l'animation/ Education Populaire pourront ainsi interpeller et débattre avec les représentants des candidats sur des questions concernant l'éducation, les politiques jeunesse, le volontariat, la culture, la laïcité...Environ 200 personnes sont attendues lundi 2  avril, de 18h30 à 20h30, au World Trade Center, 2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille.
Inscriptions :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  ou 04.91.14.22.41

Devraient être présents :
PS : Patrick Mennucci (en attente de confirmation)
Front de gauche : Jean-Marc Coppola 

UMP : Renaud Muselier (en attente de confirmation)

Modem : Jean-Luc Benhamias 

EELV : Philippe Chesneau


Le bon plan Vacances de l'été : une semaine au Portugal,
sur le thème de l'écriture et de l'utilisation de l'espace public


Culture et Liberté Garonne, en partenariat avec Centro de Formaçao e Tempos Livres, organise une semaine "interculturelle" au Portugal (Coimbra) du 30 juillet au 4 août. Un échange avec des portugais de Lisbonne, Porto... pour un programme haut en couleurs : ateliers d'écriture, visite de la région (forêt Casal del Lobo, rivière Mondégo...), soirées culturelles et échanges gastronomiques (préparés par les participants) et ateliers "intervention dans l'espace public". Des vacances pour découvrir l'autre à travers la participation à un atelier d'écriture, mais aussi pour développer sa créativité et la citoyenneté par une expérience d'intervention dans l'espace public ! Aucunement nécessaire de parler le portugais !
Coût de l'hébergement et de la restauration : 200 euros/personne en chambre double et 240 euros/personne en chambre individuelle. Déplacements jusqu'à Coimbra et sur place à la charge des participants (exemple : à partir de 250 euros/personne en avion au départ de Paris). Possibilité de prolonger son séjour au Portugal (voir programme ci dessous)
Télécharger le programme ici

Contact et inscription (avant le 8 mai si possible) : Culture et Liberté Garonne
Christian Lefeuvre au 06 72 26 24 95 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


   Soirée "Comprendre la dette de l'Etat" le 16 avril à Paris, à CL National

Lundi 16 avril, les bénévoles de Culture et Liberté National vous invitent à une soirée sur le thème "Comprendre la dette de l'Etat". A la veille des élections présidentielles, une soirée utile pour comprendre : d'où vient cette dette ? en quoi et pour qui est-ce un problème ?
Pour répondre à ces questions, nous aborderons les agences de notation et les taux d’intérêt. Nous repérerons leurs rôles, ainsi que ceux des banques privés et de la Banque Centrale Européenne (BCE). Nous reviendrons également sur les choix européens ratifiés dans les traités de Maastricht et de Lisbonne (reprise du Traité Constitutionnel européen). Nous essaierons de repérer les options proposées par les différents courants socio-économiques pour répondre à la « crise de la dette ». Nous terminerons par une réflexion générale sur la crise du capitalisme commencée en 2008.
Le lundi 16 avril de 19h à 22h, à Culture et Liberté National (Paris 10ème)
Animation Paul Masson – ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE.
Télécharger l'invitation
inscription au 01 47 70 37 50 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

popshow


Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
  popshow
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté

POP Show du 16 mars 2012

popshow
POP SHOW
16 mars 2012

le programme des formations de Printemps, de Culture et Liberté Garonne

Situé à Toulouse, Culture et Liberté Garonne vous propose trois formations citoyennes, pour que des acteurs expérimentent d'autres formes économiques, où l'humain reprend sa place... Grâce aux méthodes de l'Education Populaire issues de l'expérimentation de terrain et en lien avec le contexte local, Culture et Liberté Garonne met en place un ensemble de formations sur l'entreprenariat coopératif adaptées à vos besoins d'amélioration continue des valeurs et des pratiques de l'économie sociale et solidaire !

Télécharger le programme de printemps
Puis en détails :
> Du 12 au 14 juin : Comprendre et jouer avec l'économie (animé par Patrick Mignard, économiste).
> Du 25 au 27 avril : Entreprendre et coopérer.
> Les 15 et 16 mai - 7 et 8 juin - 11 et 12 septembre : Moi, Mon histoire, Mes acquis.
Contact :
Ludovic Hébrard au 06 87 25 45 53 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Préparez les vacances d'été de vos enfants/adolescents
avec Culture et Liberté Moselle


Envie que vos enfants participent à des colos qui ont du sens et qu'ils n'oublieront jamais ? Culture et Liberté Moselle vous propose un large catalogue de séjours pour l'été 2012. "L'activité y est un support éducatif et non une fin en soi". Les objectifs : apprendre à vivre ensemble, être autonome, se débrouiller sans ses parents, apprendre la vie en collectivité, découvrir d'autres personnes, d'autres cultures et...prendre du plaisir ! Au programme : séjour "Cinéma and Co...", "Arts du cirque", "Contes et légendes", "réalisation de clip musical", "Canoë Kayak"....Des séjours franco-français mais aussi, franco-allemands ou internationaux ...Y'a plus qu'à choisir !
Télécharger le programme
Contact : Fédération Culture et Liberté Moselle au 03 87 69 04 57 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


    Culture et Liberté Nord inaugure une nouvelle antenne à Maubeuge


Fort de son implantation sur 4 secteurs et une vingtaine de lieux du département, Culture et Liberté Nord inaugure une nouvelle antenne locale à Maubeuge. Son projet : proposer des modules de formations pour accéder aux compétences de base (remise à niveau, formation linguistique, informatique), des formations pour développer et consolider le réseau associatif, animer un lieu de ressources et de documentation pour les bénévoles. Cette nouvelle antenne de Maubeuge sera animée par une équipe d'animatrices et de formatrices : Delloula Ferahtia, Rachida Chayat et Valérie Dernoncourt. Elles coordonneront aussi d'autres sites du secteur Val de Sambre : Feignies, Louvroil, Jeumont, Hautmont.
Télécharger la fiche descriptive de Culture et Liberté Val de Sambre
Contact : Rachida Chayat au 06 67 91 22 79 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

popshow


 Création d'une "mallette citoyenne" sur les élections présidentielles,  avec Culture et Liberté Pas-de-Calais ...

Plusieurs associations du Pas de Calais, dont Culture et Liberté, se mobilisent autour des élections présidentielles ! Ainsi, le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne, les Chrétiens dans le Monde Rural, le CCFD Terre Solidaire, la Mission Ouvrière et CULTURE ET LIBERTE PAS-DE-CALAIS ont réalisé une « mallette citoyenne ». Boite à outils destinée à alimenter la réflexion sur les enjeux des élections présidentielles, cette mallette citoyenne, peut être utilisée partout : en famille, avec les copains, les voisins, les collègues...
La mallette citoyenne est notamment composée d'un jeu de cartes intitulé
« Du rouge au bleu marine », inspiré du jeu Kipropozkoi de la JOC.

Ce jeu est utile pour :
> découvrir les différents candidats et partis présents dans la course,
> placer les partis dans les courants de pensées politique
> découvrir le passage de l'intérêt individuel à l'intérêt général,
> comprendre les enjeux du « faire société » (propositions des partis),
> découvrir un peu la logique électorale des candidats.

Dans le jeu, 12 cartes des partis avec les candidats + un jeu de cartes « propositions » triées par couleur donc par thème.
Une « fiche animation » explique ensuite les règles du jeu !

Télécharger ci-dessous tous les éléments de la malette citoyenne :
> Fiche animation du jeu "Du rouge au bleu marine"
> Les propositions des partis par thèmes
> L'histoire des partis politiques en France
> Les programmes des candidats aux élections présidentielles de 2012
> Les élections présidentielles et législatives (JOC - Impose ta voix)
> Les enjeux des élections de 2012 ("4 pages" Culture et Liberté)


Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.
  popshow
Pour aller plus loin, la mallette citoyenne est complétée du « 4 pages » Elections présidentielles du Mouvement Culture et Liberté.

POP Show du 16 février 2012 popshow

POP SHOW
16 février 2012

 Elections présidentielles et législatives :
un outil pour comprendre les enjeux des élections en 2012

A l'approche des élections présidentielles et législatives, le rôle de l'Education Populaire est de donner aux citoyens les clés pour en comprendre les enjeux. Le "4 pages" que le mouvement Culture et Liberté vous propose est un support pour animer des temps d'information ou de formation : le sens de la démocratie, les principaux enjeux des élections et les différents courants de pensée des candidats aux élections.
Les partis politiques et les médias vous informeront aussi des enjeux, chacun selon son orientation. Cet outil de Culture et Liberté vous apporte  un 3ème éclairage pour aider les citoyens à comprendre qu'autour des prochaines élections se joue l'organisation de notre société, avec des visions plus ou moins démocratiques, plus ou moins solidaires et sociales, plus ou moins respectueuses de l'environnement.
>>> Pour visualiser l'outil, cliquez ici.
>>> Vous pouvez le commander  en grande quantité auprès de CL national, pour des tarifs très avantageux.  Renseignements : Alexandra Mahéas 01 47 70 37 50 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Culture et Liberté Finistère,
partenaire de la nouvelle monnaie locale complémentaire Heol

Le 27 Janvier, l’ADESS pays de Brest lançait la première monnaie complémentaire du pays de Brest : l’HEOL. Membre du comité de pilotage - composé de différentes associations brestoises (Ti Ar Bed, Petits débrouillards, la NEF, l’ADESS pays de Brest et le Crédit Mutuel de Bretagne) - Culture et Liberté Finistère est au cœur de ce projet depuis sa réflexion, sa mise en œuvre et enfin son récent lancement.

L’objectif d’une monnaie complémentaire est de favoriser le commerce local et les circuits courts, ainsi que la consommation « responsable ». Pour cela, cette monnaie sous la forme de billet papier, ne peut être utilisée que dans certaines structures dont les valeurs et le mode de fonctionnement correspondent à une charte. Ainsi, si vous achetez dans une de ces structures, vous êtes sûr de ce que vous consommez et surtout que la structure où vous achetez devra elle aussi acheter ses marchandises dans ce même cercle.

Cette monnaie est complémentaire, elle n’a donc pas pour vocation de remplacer l’euro mais bien de servir de complément : 1 Heol = 1 Euro. Vous pouvez payer à la fois en Heol et en Euro, les commerçants peuvent vous rendre la monnaie. Il existe des billets de 1, 2,  5, 10, 20 Heol. Une somme de 20000 heol a été émise.
Une autre particularité de cette monnaie est son caractère fondant : tous les trois mois, les billets encore dans les mains des particuliers perdent 2% de leur valeur, ce qui rend la thésaurisation sans intérêt. L’utilisation de l’Heol permet de rappeler l’objectif premier d’une monnaie : favoriser l’échange, et non la spéculation rendue ici impossible.
L’Heol permet donc à travers son utilisation et son mode de fonctionnement de promouvoir la mise en œuvre des valeurs de l’économie sociale et solidaire.
Actuellement 35 structures participent au projet, et plus de 80 particuliers utilisent cette monnaie, un nombre qui ne cesse d’augmenter, l’objectif fixé étant de 300 utilisateurs d’ici un an.
Depuis le 27 janvier, 3000 heol sont en circulation.

Plus d’informations sur le site : www.heol.infini.fr


    Ludik'abrak, un festival de jeux de société pas comme les autres,
    avec Culture et Liberté Moselle

 La Fédération Culture et Liberté Moselle et le foyer des Jeunes de Coumes ont organisé le 28 janvier dernier un festival de jeu de société. De 13h30 jusqu'au bout de la nuit pour ...redonner le goût aux familles et amis de jouer ensemble et de partager des moments agréables. Quelques 250 à 300 jeux, le plus souvent basés sur la coopération, ont été mis à disposition du public (jeux pour petits et grands, sérieux ou carrément délirants, jeux en bois ou jeux vidéos). Pour les nostalgiques, un espace "rétro gaming" a été mis en place afin de (re) découvrir le plaisir des jeux vidéos des années 1980 et 1990. A noter : l'entrée était gratuite!
On a signalé aussi la présence d’une équipe de Iello (éditeur de jeux) pour des démonstrations, ainsi que celle de l’auteur de jeux Daniel Quodbach (Sarreguemines) qui est venu présenter ses dernières inventions et ses prototypes.
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

POP Show du 2 février 2012



POP SHOW
2 février 2012

 Le POP Show, la nouvelle lettre de Culture et Liberté

Une nouvelle lettre pour informer les associations adhérentes, nos sympathisants et nos partenaires de ce qu'est notre mouvement d’Éducation POPulaire, pour montrer ("show") ce qu'on y fait, ce qu'on y vit ! Deux ou trois informations que vous recevrez environ tous les 15 jours et que nous vous invitons à alimenter...Le POP Show est né de la réflexion de la commission Vie du Mouvement. Le groupe de création et de rédaction est composé de Laurence Kermarrec (CL29), Joël Jamet (bénévole  CL National), Moup (bénévole à Artopie - CL Moselle) et Alexandra Mahéas (CL National).

CL Sarthe organise une formation avec les désobéissants


Très  inspiré par l'atelier des Désobéissants aux Journées d'Automne du mouvement Culture et Liberté, CL72 organise une formation à l'action directe
non violente et à la désobéissance civile, le week-end des 3 et 4 mars prochains, au Mans. Frais de participation : 50 euros/personne. Inscription avant le 24 février. En savoir plus et télécharger le bulletin d'inscription.

Qui sont Les Désobéissants?

C'est un collectif de militants altermondialistes et de simples citoyens engagés, partisans de l’action directe nonviolente, et indépendants des pouvoirs politiques.
Ils dénoncent et combattent, par la désobéissance civile, les lois, les pouvoirs, les politiques et pratiques injustes.
Les désobéissants :
• Appuient les actions directes non-violentes de groupes et d’organisations progressistes chaque fois qu’une politique injuste, ou des pratiques irresponsables menacent le bien commun.
• Forment les militants et citoyens à l’action directe non-violente en organisant des stages de désobéissance civile.
• Tentent de décloisonner les milieux militants en favorisant les solidarités et les convergences entre les différentes luttes et pratiques altermondialistes.
• Informent sur l’actualité des luttes désobéissantes


    Nouveau : un site web pour CL Pas-de-Calais

  CL62 vient de créer son site internet. Vous aurez tout sur les antennes de Lens, Arras, Hénin-Beaumont,  sur leurs actions de formation, d'accueil, d'accompagnement et d'animation...
http://cultureetliberte62.free.fr

Espace adhérents